Masque grand public

Le 13 avril 2020, au cours de son allocution, Emmanuel Macron annonçait que les français devraient vivre différemment lors du déconfinement. En effet, lors des apparitions publiques, le port du masque deviendra obligatoire. Le Président de la République annonce que les français pourront se procurer un masque grand public dès le 11 mai. Nous allons tenter de répondre à vos interrogations sur le masque grand public, son utilité et où se le procurer.

Un masque grand public, c’est quoi ?

A partir du 11 mai 2020, le port du masque est devenu obligatoire dans les transports, les écoles, crèches. De plus, Edouard Philippe, Premier Ministre a déclaré le 28 avril «un commerçant pourra subordonner l’accès de son magasin au port du masque». Par conséquent, le port du masque pourrait être obligatoire pour entrer dans les magasins. 

Cependant, le flou persiste pour beaucoup de français. En effet, il existe une multitude de masques en vente sur internet mais lequel choisir. Aussi, nous allons expliquer quel masque acheter et où se le procurer.

Sur le site gouvernemental, le gouvernement explique dans son espace dédié au Covid-19 que à la suite de difficultés d’approvisionnement actuelles, les masques FFP (1,2,3) et les masques chirurgicaux restent réservés aux soignants.

Cependant, dès le 11 mai, le président de la République l’assure, chaque français pourra disposer d’un masque grand public. Ce masque grand public est en tissu, lavable et réutilisable. Celui-ci s’appelle également masque non sanitaire, masque barrière ou masque alternatif.

Efficacité des masques grands publics ?

Rappel signification Covid-19

Sans rentrer dans les détails puisque nous ne sommes pas une revue médicale, expliquons succintement de qu'est le Covid-19. Celui-ci appartient à la famille des coronavirus, apparu en Chine et identifié sous le nom SARS-CoV-2. L’OMS lui donnera le nom de Covid-19. Cette famille de virus peut provoquer chez certaines personnes des pathologies respiratoires sévères. Nous n’allons pas nous étendre sur les symptômes, les modes de contaminations mais plutôt sur les gestes barrières à adopter pour limiter la propagation du virus. En effet ceux-ci sont à la portée de tous.

Précautions à prendre, gestes barrière face au Covid-19 (rappels)

Portez un masque grand public Covid 19

Les gestes barrières permettent d'éviter la propagation du virus, mais le risque 0 n'existe pas. Il est donc important de les connaître, d'où la piqûre de rappel sur le sujet : 

  1. Premièrement, le lavage des mains. Le lavage des mains doit être fréquent et refermez le robinet avec votre coude pour que ce lavage soit efficace.
  2. Deuxièmement, si vous devez tousser ou éternuer, faites-le dans votre coude ou dans un mouchoir. N'oubliez pas de vous relaver les mains après avoir jeté le mouchoir.
  3. Troisièmement, privilégiez les mouchoirs à usage unique. Lavez-vous les mains ensuite.
  4. Pour finir, évitez tout contact (serrer les mains ou faire la bise pour dire bonjour) et maintenez un mètre de distance avec les gens.

Le masque comme barrière protectrice au Covid-19

Le maque grand public ou non sanitaire a pour objectif de protéger les concitoyens des uns des autres. Ce masque limite la projection de postillons qui pourraient ou pas être infectieux, des projections lors d’éternuements ou lors de toux intempestive. Ce masque non sanitaire recouvre le nez et la bouche. Ainsi, il fait barrière aux postillons qui ne peuvent pas se disperser dans l’environnement.

Pour rappel, cette protection est indispensable pour se protéger des porteurs sains ou protéger les autres. En effet, sans avoir été dépisté, on peut ne pas savoir que l’on est infecté par le Covid-19, c’est ce qu’on appelle porteur sain. A partir de là, le porteur sain qui n’a pas de symptômes peut contaminer x personne de son entourage juste en parlant.

De même, les masques grand public évite la transmission par voie indirecte : les mains, autre vecteur de transmission du virus, d’où l’importance de se laver fréquemment les mains. Le masque fera juste barrière aux gouttelettes de salive qui s’échappent inconsciemment de la bouche.

Pour résumer, le masque grand public complète les gestes barrières et permet une distanciation physique. Bien entendu, le masque n’immunise pas du virus et il faut respecter contre les gestes barrières. Le masque est une précaution supplémentaire de protection pour vous et protéger les autres. 

Règles d'utilisation des masques

Pour que ce masque grand public ou non sanitaire soit efficace dans sa fonction anti-postillons, il doit répondre à certains critères. Sa capacité de filtration de particules fines doit être d’au moins 70%. Ces masques en tissu fabriqués en usine doivent répondre à des spécificités définies par l'Association française de normalisation (Afnor). Ces masques alternatifs comportent un logo qui prouve qu’il a été testé et validé par les autorités compétentes. En effet, les arnaques aux masques commencent à fleurir sur la toile.

Combien de temps est efficace un masque ?

Le port du masque est limité à 4 heures pour une efficacité optimale et limiter une contamination virale ou bactérienne zone nez-bouche. Au-delà de 4 heures, le masque n'est plus filtrant. Bien entendu il n'est pas question de dormir avec votre masque. Vous éviterez également de le poser comme par exemple sur un oreiller afin d'éviter que celui-ci ne devienne un nid à microbes.

Comment mettre un masque grand public ?

Lors des déplacement, l'Académie de médecine préconise le port du masque. L'objectif reste de limiter les contaminations par les porteurs sains qui s'ignorent. Mettre un masque semble si simple et pourtant.

On a tous en tête l’intervention polémique de la porte-parole du gouvernement qui déclarait ne pas savoir comment mettre un masque et que celui-ci était inutile si l’on ne présentait pas de symptômes :

  • Première étape, lavez-vous les mains.
  • Deuxièmement, tenez le masque par les attaches et fixez les derrière les oreilles. Vérifiez au préalable que le masque est dans le bon sens. N'attrapez pas le masque directement par le tissu. Rendez votre masque hermétique, pour cela appuyez au niveau du nez.

Lorsque vous devez retirer le masque attrapez le par les lanières ou les élastiques afin de limiter les contacts potentiel avec le virus.

Où mettre un masque grand public

De façon général vous devez porter un masque dès lors que vous vous rendez dans un lieu accueillant du public. Cependant ce port du masque ne fut pas suffisant pour maintenir certaines manifestations comme les salons de la Pologne qui se tenaient en milieu clos.

En ce qui concerne les événements en extérieurs certaines municipalité exige son port. Et ce même si la capacité qui est parfois de 1000 ou 5000 personnes n’est pas atteinte. Ainsi pour la braderie de Lens édition 2021 nous attendons que les autorités nous confirment son maintien. Nous espérons que ce type de festivité sera maintenu même si le port du masque sera de rigueur.

Laver et repasser son masque de protection

Beaucoup de personnes se demandent si on peut laver et repasser son masque de protection. La réponse est oui, puisqu'il est réutilisable excepté s'il s'agit d'un masque à usage unique (poubelle). Aussi, il est important de savoir qu’il existe 4 versions de masques dont les tests sont les suivants :

  1. Testé 5 lavages
  2. Testé 10 lavages
  3. Testé 20 lavages
  4. Enfin testé 30 lavages

Où le trouver au meilleur prix ?

Après avoir annoncé les bureaux de tabac, les pharmacies, le gouvernement a annoncé que la vente des masques serait étendue aux grandes surfaces. Ainsi, vous pourrez trouver les masques grand public à Auchan, Cora, Carrefour, Lidl, Aldi, Monoprix ou Super U. Les prix des masques varient d'un magasin à l'autre.

Mais vous en vous procurant chez les petits commerçants de proximité vous les aiderez à lutter contre les périodes de confinement et de fermetures administratives pour les commerces dit non essentiels. De plus vous trouverez parfois des masques originaux comme ceux présentés en illustration de cet article.

Masque pour les particuliers

Pour ceux qui veulent anticiper le confinement et acheter un masque, la recherche peut s'avérer cornélienne. Les autorités appellent à la plus grande vigilance face aux arnaques. La prudence s'impose. 

Masques pour les entreprises

Pour préparer le déconfinement des entreprises, le secrétariat d'Etat auprès du ministre de l'Economie et des Finances accélère la diffusion de masques « grand public ».  Ces masques seront disponibles à la vente sur la plateforme masques-pme.laposte.fr.

Les commandes seront possibles pour les entreprises dépendantes des CCI et des CMA à partir du samedi 2 mai 2020. Les entreprises de 10 à 49 salariés auront la possibilité de passer commande dès le 2 mai et les entreprises de moins de 10 salariés à partir du lundi 4 mai.

Les entreprises commanderont des masques en fonction de leur nombre de salariés. Le paiement se fera directement en ligne pour valider la livraison, sans contact physique ni signature, conformément aux recommandations des autorités sanitaires. Pour fluidifier la diffusion des masques, un délai minimal est fixé entre deux commandes d'une même entreprise. Nous invitons les entreprises à se renseigner sur les masques grand public sur la page d'information officielle.

Peut-on se le procurer avant le 11 mai ?

Les masques grand public seront en vente le 11 mai. Il est possible de s'en procurer avant mais sont-ils fiables ? Privilégiez les enseignes connues pour tout achat de masques barrières. C'est le meilleur moyen pour éviter les contrefaçons.

Un arrêté publié au Journal officiel le 25 avril modifie le code de la santé publique pour permettre aux pharmaciens de vendre ce type de masques. 

Peut-on fabriquer son masque grand public ?

Depuis le début du confinement, les astuces pour fabriquer des masques fleurissent sur la toile. On a vu qu'il était possible de faire des masques avec des produits de tous les jours. En effet, la vidéo qui montre comment fabriquer un masque avec une chaussettes a fait un tabac. D'autres utilisaient des T-shirts comme matière et proposaient un patron pour créer un masque sans avoir besoin de machine à coudre, système D oblige ! Même si il est également possible d'utiliser du tissu comme la percale, au dela de l'aspect ludique gardez à l'esprit que la protection doit être maximale.

Si vous êtes une couturière aguerrie, vous pouviez fabriquer votre masque grand public. En effet, l’AFNOR a mis en ligne un tuto pour la fabrication artisanale de masques non sanitaires. Ce document est disponible en plusieurs langues. Le document propose différents modèles de masques prêts à l’emploi. Cependant le 21 janvier 2021 Olivier Véran a recommandé de "ne plus utiliser le masque artisanal qu'on a fabriqué chez soi".

masque grand public artisanale

Pour que le masque soit efficace, plusieurs critères sont à prendre en compte :

  • Sa conception.
  • Choisir un matériel de qualité.
  • Le masque doit être bien ajusté, ni trop grand ni trop petit. Il doit être à la bonne taille.
  • Il permettera à la personne de respirer sans gènes.
  • Enfin le masque doit être étanche.

Masque réutilisable Koziol

Plum service a ouvert de nouveaux ses portes le 12 mai 2020. Nous propositions des masques de protection grand public à nos clients de s’en procurer. En effet à cette période la pénurie de masque rendait la tâche compliquée.  Nous avions sélectionné le masque réutilisable Koziol pour les caractéristiques suivantes :

  • Réduit le risque d’infections pour les autres
  • Protège contre le contact avec le visage de quelqu’un
  • Aide à prévenir les auto-infections par les mains
  • Filtre remplaçable (inclus 6 filtres)
  • Nettoyage facile avec du savon
  • Lavable au lave-vaisselle
  • Pas de certification FFP
  • Pas de protection contre virus
  • 100% fabriqué en Allemagne
  • 100% recyclable
  • Sans mélamine, formaldéhyde ou BPA

Masque grand public en 2021

Avec le passage de la seconde vague, le virus Covid 19 s’est muté. On parle désormais d’une variante dite anglaise du virus. Les scientifiques mettent en doute de l’efficacité des masques grands publics. Ainsi ceux-ci après avoir été recommandé, car les seuls disponibles, sont désormais bannis par le gouvernement. Pour l’année 2021 il exige des masques de catégorie 1 pour renforcer la sécurité et limiter la propagation du virus.